Par la parole et l'écriture

1967 - 28 mai - Marseille - Je viens au monde.

1981 - Avril- Marseille - Je fais mon 1er concert.

1992 - Los Angeles - J’assiste à la première de « Manufacturing Consent » de Noam Chomsky. Une graine qui n'en finira plus de pousser.

2004 - Juillet - Dakota du Sud - J’entreprends ma première immersion chez les Lakota.

Depuis cette première immersion, les voyages et séjours se sont enchaînés chaque année, été comme hiver. Que cela ait été sur la réserve de Rosebud, ou lors de mes visites aux prisonniers du pénitencier de Sioux Falls, c'est en partageant aussi bien les joies que les catastrophes quotidiennes inhérentes au mondes des Lakota, que je suis devenu un membre de la famille Thin Elk. C'est par l'apprentissage de leur langue que j'ai aussi mieux compris leur vision du monde, d'où ils venaient, et où ils voulaient aller...

2017 - Entre Europe et Amérique du Nord.

Le premier résultat écrit de cette expérience s'est manifesté par l'écriture de mon essai "La Ligne et le Cercle". Une étude de l'impact des religions sur le concept de société, faisant le parallèle entre le monothéisme et les sociétés pyramidales occidentales d'un coté, et d'un autre coté, les religions amérindiennes non coercitives, associées à la plupart des sociétés sans Etat, typiques des peuples autochtones d'Amérique du Nord.

Privilégiant la sociologie du vécu à la simple théorie, c'est dans un style "conteur", que je m'exprime en conférence aussi bien en France, en Corse, ou au Québec.

C’est en autodidacte que le vécu et l’expérience m’ont poussé vers la culture, et c’est cette dernière qui m’a à son tour poussé à encore plus vivre.

Ma correspondance avec Noam Chomsky m’a passionné pour l’histoire de l’ingénierie sociale moderne.

Mon vécu chez les Lakota m’a projeté dans l’histoire politique et sociale des réserves indiennes aux USA.

Mon admiration pour un Henri Guillemin ou un Howard Zinn, m’a conforté dans la certitude que l’histoire sans prise de position, n’est qu’une vitrine publicitaire pour les détenteurs du pouvoir.

 

Par le chant et par la musique

Samedi 24 Juillet 2004 – Pénitencier maximum sécurité de Sioux Falls – Dakota du Sud

Je donne suite à l’invitation du groupe spirituel Amérindien de la prison.

Je passe cette journée de cérémonie au milieu d’environ 300 prisonniers majoritairement Lakota.

 « Parle de nous, invite des gens à venir nous voir, c’est le seul moment où nous existons »

C’est à la  fin de cette  journée qu’un jeune détenu me crie cette phrase avant d’être maîtrisé par les gardes.

Je décide de mettre ma musique au service de ce message, et de bien d’autres.

14 années plus tard, c'est par de nombreuses formules - Duo - Quintet - Trio, que je continue à exprimer mon histoire par le biais du Rock et de ma musique. Donnant de nombreux concerts en France et à Montréal, un premier opus de ce parcours sous la forme d'un album avec (www.wizenne-music.com/rock) a vu le jour en mars 2015.

Enchaînant séjours et voyages, drames et moments de grâces, concerts, conférences et débats, c'est aussi par le son, le rythme et le Rock, que je témoigne de mon histoire et rapporte ce que je vis...

 

 

Financement participatif pour le deuxième livre

Rejoindre la Mailing List